LE BLOG

X-PM

Manager de transition : une force ou une menace pour l’équilibre de l’entreprise ?

Personne n’aime le changement.

Il remet en cause des habitudes de travail et donne lieu à des situations où les acteurs historiques ne maîtrisent plus leur périmètre d’action. Sortir de sa zone de confort est loin d’être une qualité innée pour tous.

Si un manager de transition n’intervient pas dans une entreprise par hasard, sa présence offre pourtant plus de raisons de se rassurer que de s’inquiéter.
En binôme, avec un associé ou un dirigeant expérimenté, l’intervention de ce manager aux solides compétences est capable de transformer une composante de l’organisation ou de traiter un besoin urgent. Une intervention pour un temps limité qui constitue une force à haute valeur ajoutée survenant au bon moment.

 

Une force pour transformer une entreprise ou une menace pour l’attentisme

Transformer une entreprise de l’intérieur prend du temps et des ressources. Cela n’impacte pas que les caractéristiques techniques, numériques et organisationnelles, mais avant tout les femmes et les hommes qui la composent. Le manager de transition dispose d’un regard extérieur et d’une vision neuve sur un projet de transformation. Gestion de la croissance, développement de nouvelles activités, acquisitions, ou à l’inverse, conduite d’une restructuration et sauvetage de l’entreprise, le manager de transition bénéficie d’un mandat précis et s’entoure des talents pour y parvenir.

Le risque principal : l’attentisme. Ou comment accepter de laisser l’eau envahir les cales du bateau. Intégrer un manager de transition signifie se donner les moyens de reprendre l’initiative. Une manière de parachever la transformation nécessaire à la survie ou au développement de l’entreprise.

 

Une force pour faire face à l’urgence ou une menace pour la désorganisation

Directeur des opérations, de projet, des ressources humaines, des systèmes d’information… toutes ces fonctions sont hautement stratégiques pour la stabilité d’une entreprise. Or, toutes les organisations ne disposent pas des moyens de pallier l’absence d’un haut dirigeant du jour au lendemain. Dès lors, comment gérer le quotidien ? Comment s’assurer que les projets soient menés à leur terme ? Comment accompagner les équipes pour ne pas déstabiliser l’organisation
en place ?

Remplacement rapide et recrutement accéléré : deux aspects qui constituent souvent le cœur du métier de manager de transition.

 

Une force pour traiter une crise ou une menace pour ceux qui s’en satisfont

Crise de croissance, crise sociale, crise financière… la vie de l’entreprise est ponctuée de situations qu’il faut traiter. Il existe également une pluralité de causes ou de conséquences. Résistance au changement, difficultés de recrutement, défis managériaux, outils de production obsolètes, etc.

Souvent une entreprise qui fait appel à un manager de transition pour traiter une crise a déjà épuisé ses ressources internes. Lorsque ce dernier intervient, il doit agir vite et efficacement. Par sa capacité d’adaptation, son expérience et sa connaissance du secteur dans lequel il évolue, le manager de transition absorbe beaucoup d’informations en peu de temps. Une qualité indispensable pour identifier les symptômes et déployer les remèdes adaptés.

Le manager ne constitue jamais une menace pour l’équilibre global de l’organisation. Mieux : il repositionne cet équilibre pour lui donner davantage d’assise. Un travail de fond, intense et dans un cadre temporel limité, pour renforcer les fondations de l’entreprise et la préparer à reprendre la mer en toute sérénité.

 

Comme l’a si bien dit Héraclite : “rien n’est permanent sauf le changement.”

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact