RH

Pierre-Marie Argouarch, Directeur des Relations Humaines et de la Transformation du Groupe Française des Jeux FDJ, a bien voulu nous ouvrir les portes de l’entreprise à l’occasion du Club Dirigeants RH X-PM.
 
Avec ses 26 millions de joueurs, ses loteries et ses paris sportifs, la Française des Jeux nous est tellement familière depuis sa création en 1976 qu’elle fait partie de notre patrimoine. Au point d’oublier parfois combien elle s’est transformée au cours des dernières années. Ouverture des paris en ligne, partenariats internationaux, développement du CRM sur ses 31.000 points de vente, nombreux sont les défis posés aux équipes.

Partant du principe que « ce qui est bon pour les collaborateurs le sera forcément pour les clients », Pierre-Marie Argouarc’h a entraîné ses équipes et l’ensemble du Comex dans une aventure collective, celle de la transformation digitale et de la promotion de nouvelles façons de travailler ensemble.

Adoption d’une posture de coach pour les managers, développement du leadership, approches collaboratives, accès aux outils du digital pour le plus grand nombre, choix de la diversité… Autant de convictions qui se déclinent en principes d’actions managériaux, appelés « PAM ».

Elaborés par les équipes elles-mêmes, ces principes engagent l’entreprise au quotidien. Ils offrent des repères et facilitent l’adoption d’un langage commun. On les retrouve au cœur des dispositifs de formation. Ils guident l’évaluation des performances individuelles et collectives. Ils forment le socle des enquêtes d’engagement comme le baromètre « Team FDJ ».
 
 
La satisfaction des équipes, leur confiance et leur adhésion au projet #FDJ2020 font l’objet d’une mesure régulière, par équipe, par fonction, par site. Les résultats sont scrutés au plus haut niveau de l’entreprise. Aujourd’hui, la transformation digitale de FDJ est bien devenue une réalité pour les 2000 collaborateurs du Groupe. Un encouragement à poursuivre le programme de transformation. « C’est quand tout va bien qu’il faut se remettre en question et se réinventer », conclut Pierre-Marie Argouarc’h.

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact