Ressources Humaines

Franck Mougin, Directeur des Ressources Humaines et du Développement Durable du Groupe Vinci, a bien voulu être le grand témoin du Club RH d’X-PM du mois d’octobre. Quel rôle peut jouer la fonction ressources humaines dans l’élaboration d’une culture commune ? Comment s’y prend-on dans des univers en transformation et fortement décentralisés ? L’expérience de Vinci, acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, a été le fil conducteur des échanges avec les managers présents.

Près de 185 000 collaborateurs travaillent aujourd’hui pour Vinci, qui compte plus de 2 000 entreprises et 3 700 unités opérationnelles dans une centaine de pays. Dans la majorité des cas, les marques sont locales. Vinci a fait le choix d’un mode de gestion décentralisé. « La chose la plus importante était de nous retrouver autour d’une vision. Notre acte fondateur a été la rédaction d’un manifeste.  Nous avons défini huit grands engagements, distribués à parts égales entre objectifs internes et objectifs externes. Ces engagements sont les garants de notre performance globale au-delà de nos résultats économiques. Une performance environnementale, sociale et sociétale. Ils guident nos actions au quotidien », explique Franck Mougin.

Si les principes sont communs, leur traduction opérationnelle est entièrement déléguée aux équipes opérationnelles, dans un strict respect des spécificités de marché et des cultures locales.

L’adoption d’un langage commun, au service des engagements, a fait l’objet d’un travail approfondi auquel les équipes ressources humaines ont été étroitement associées. « Sur un thème comme la sécurité des collaborateurs, par exemple, qui mobilise l’attention du groupe, il faut comprendre de quoi l’on parle. Il faut mettre les mêmes choses derrière un taux ou un indicateur, quels que soient l’activité et le pays. Nous en avons besoin pour mesurer nos progrès », précise Franck Mougin.

Enfin, si la gestion du groupe est décentralisée, les échanges entre les équipes sont facilités par un réseau social d’entreprise qui fédère plusieurs milliers de communautés. « Nous pratiquons une forme de décentralisation connectée. De nombreuses filiales collaborent directement entre elles. C’est leur choix et elles n’ont pas besoin de passer par le siège. Cela fonctionne et a permis la diffusion de bonnes pratiques », conclut Franck Mougin.

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact