RH

Comprendre le plan de transformation engagé depuis deux ans par le Groupe Vallourec, en partager les premiers enseignements, tel était l’objectif du dernier Club RH X-PM. Un Club qui s’est réuni chez Vallourec autour de François Curie, DRH du Groupe.
 
En 2016, le Groupe Vallourec est déjà plus que centenaire. Le leader mondial des solutions tubulaires engage alors un vaste plan de transformation. Une crise majeure frappe durablement le secteur du pétrole et du gaz. Le Groupe rencontre alors une baisse des investissements sur l’un de ses principaux marchés.

La transformation couvre tous les domaines de l’entreprise : optimisation du maillage industriel, supply chain, organisation, innovation digitale, gestion commerciale…

Le Groupe entreprend également un profond travail sur l’évolution de sa culture et de ses façons de travailler. Deux principes guident ses réflexions : « Nous avons cherché à aller vers davantage de simplicité. Dans notre organisation et dans nos processus. En parallèle, nous avons travaillé au renforcement de l’orientation client. Un défi pour une organisation telle que la nôtre, façonnée depuis toujours par la recherche de l’excellence technique. Nous devions passer d’une logique de production à une vraie culture de service », commente François Curie.

Pour les équipes Ressources Humaines, le plan de transformation du Groupe s’est décliné en un volet RH spécifique. De la mise en œuvre de l’organisation à la recherche d’expertises nouvelles dans le domaine du digital. Tout a été passé en revue. Un baromètre administré à intervalles réguliers est venu compléter le dispositif. Mais pour François Curie, le principal défi n’a pas consisté en la définition de nouvelles pratiques de gestion des ressources humaines. « Dans ce type de transformation, il peut être tentant de tout réformer. Nous avons au contraire privilégié un retour aux fondamentaux. Des pratiques qui peuvent sembler élémentaires mais qui sont extrêmement structurantes et dont l’application requiert de la discipline, comme par exemple la fixation d’objectifs ou la revue des performances. Nous avons eu le souci de valoriser ce qui existait déjà ».

Vallourec est aujourd’hui un Groupe réorganisé. Les principaux chantiers ont été menés à bien et permettent au Groupe de faire face à un environnement qui demeure tendu. Le principal enseignement de ces deux années réside dans la nécessité de bien accompagner les équipes tout au long du programme. « Une transformation comme la nôtre demande un effort d’adaptation important. Les repères sont modifiés, il y a parfois des incertitudes sur l’avenir. Il est d’autant plus important d’expliquer, de soutenir l’encadrement et à chaque occasion, de donner du sens à ce que vivent les équipes », conclut François Curie.

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact