Croissance rentable et responsable : quels leviers ?

Président-directeur général de Rhodia, Jean-Pierre Clamadieu est animé par trois  convictions : la responsabilité, la transparence et la proximité. À l’invitation des partners de X-PM, Jean-Pierre Clamadieu a partagé ces convictions lors d’un récent Club du Management.

La confiance est le principal actif d’une entreprise

Ces convictions reposent sur un principe : il n’y a pas de croissance sans confiance, des salariés, des marchés comme des actionnaires. « La confiance est le principal actif d’une entreprise ; il faut du temps pour le construire, mais on peut le perdre très vite » souligne Jean-Pierre Clamadieu. Restaurer la confiance a permis à Rhodia de surmonter les crises, de renouer avec la croissance et de prendre des positions de leader en se recentrant sur ses principaux marchés.

Arrivé à la tête de Rhodia en 2003 dans un contexte de crise de confiance générale, JeanPierre Clamadieu a focalisé le groupe sur les métiers dans lesquels il avait des atouts pour gagner et figurer parmi les leaders mondiaux.

Des actifs ont été cédés avec la vision stratégique de sortir des activités dans lesquelles le groupe n’était pas bien placé. Cette stratégie très concrète, expliquée en toute transparence aux salariés comme aux investisseurs, a permis de restaurer durablement la confiance des marchés financiers et de refinancer Rhodia. Pari gagné, le groupe n’a plus aucun problème de financement ; Il est aujourd’hui parmi les trois premiers chimistes mondiaux sur chacun de ses métiers en dépit de la crise des matières premières de 2008 et d’une chute très violente de la demande en 2009.

Les opérationnels doivent être en première ligne

La croissance repose aussi sur l’efficacité de l’organisation « Les opérationnels doivent être en première ligne » insiste Jean-Pierre Clamadieu, pour qui la proximité avec les équipes et les marchés dans le cadre d’une organisation décentralisée permet de rester leader sur ses métiers et de saisir les opportunités pour se développer sur de nouveaux marchés.

Une stratégie gagnante, qui a permis à Rhodia de s’installer en force sur les problématiques de développement durable – un axe stratégique qui représente 30% de son chiffre d’affaires – et sur les marchés émergents : 47% du chiffre d’affaires y sont réalisés, dont 30% en Asie et 17% au Brésil, où le groupe est implanté depuis 90 ans.

 

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact