LE BLOG

X-PM

Transformation numérique :
les PME sont-elles vraiment préparées à cette révolution ?

Dans l’esprit de nombreux chefs d’entreprise, un site web, éventuellement combiné avec une présence sur les réseaux sociaux, représente les marqueurs les plus importants de la transformation numérique. Or, c’est très loin d’être suffisant.

Les chiffres de l’enquête de Deloitte reflètent cet état de fait : seuls 11% des entreprises françaises de moins de 50 salariés disposent d’outils numériques de productivité. Soit 38% de moins que la moyenne européenne. Ce même rapport soulignait qu’en France, «​plus la taille d’une entreprise est réduite, moins elle est susceptible d’offrir des solutions de vente en ligne ou d’intégrer des outils d’efficacité.​»

À l’heure du tout numérique et de l’uberisation, qui peut encore s’offrir le luxe d’ignorer l’impact de cette révolution en cours ?

 

Les enjeux de la transformation numérique : vivre ou mourir.

 

La transformation numérique touche toutes les couches structurelles de l’entreprise et pas uniquement le marketing. Elle agit comme un catalyseur pour se défaire d’habitudes anciennes rendant la prise de décision, la production, la vente et le service client plus efficaces. Et donc plus rentables. Or, la réussite d’une transformation numérique nécessite un plan soigneusement pensé.

Elle agit comme un outil d’amélioration continue. Un cercle vertueux qui régénère progressivement des processus internes, des services et des méthodes de travail pour créer davantage de valeur ajoutée. Ne pas intégrer le numérique dans son fonctionnement signifie ne pas détenir les bons outils pour bien piloter son activité. Un manque crucial qui se ressent auprès des indicateurs clés de performance sur la vente, sur le fonctionnement de son site web, sur l’efficacité commerciale ou sur le suivi du parcours client.

Ignorer la transformation numérique, c’est prendre le risque de disparaître. La prendre en marche, c’est se réinventer.

 

Pourquoi la transformation numérique est-elle si difficile pour les PME ?

 

Les raisons couramment admises sont connues : le manque de temps et d’intérêt.

Mais il existe surtout une vraie résistance au changement. Ce fameux «on a toujours fonctionné comme ça, pourquoi changer maintenant ?​». Les nouveaux outils numériques simplifient le travail quotidien des salariés et donnent davantage d’indicateurs aux dirigeants. Pourtant, ils apparaissent comme trop complexes à gérer et trop coûteux à implémenter.

Si aujourd’hui, la mobilité et l’analyse cross-device du parcours des clients sont devenues la norme, tout comme la gestion commerciale intégrée à une CRM, le mobile shopping ou le social selling, la prochaine vague d’innovation frappe déjà à nos portes.

On parle d’intelligence artificielle, d’IoT, de machine learning, de la blockchain, de la réalité augmentée et des usines 4.0. Sans compter la robotique, la 5G et la communication machine to machine… Ces technologies s’apprêtent à transformer en profondeur l’organisation des entreprises.

Le constat est que le rythme s’accélère et qu’il n’existe pas de mode d’emploi universel.

 

Quel pilote pour coordonner la transformation numérique ?

 

Dans un monde idéal, c’est généralement un groupe de travail multidisciplinaire coordonné par un chef de projets. Toutefois, au sein des PME, dégager du temps s’avère très difficile. Les échéances du court-terme et les préoccupations quotidiennes l’emporteront toujours sur des enjeux de moyen et long-terme.

D’autre part, à moins de disposer d’un expert interne qui connait le sujet, et dont la légitimité l’impose au groupe, le risque de tourner en rond est grand. Réussir sa transformation numérique implique un regard extérieur, une méthode, des expériences, des expertises croisées et un regard distancié de l’activité quotidienne.

La transformation numérique n’est, au final, rien de plus qu’un métaprocessus qui impacte toute la structure organisationnelle. Elle peut être menée de façon raisonnée et progressive, ou de façon rapide et passionnelle. Une démarche qui représente le commencement d’un nouveau cycle afin de développer le futur de la PME sur des fondations durables et solides.

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact