LE
BLOG

X-PM

Transformation de votre entreprise : réduction ou croissance… et si choisir le bon Manager de Transition participait à la solution

Quels choix s’imposent à votre entreprise à l’heure d’une conjoncture fluctuante et imprévisible ? Deux options majeures se dessinent : la réduction d’activité ou la croissance. Pour mesurer le niveau de complexité des enjeux qui vous assaillent, il est primordial de diagnostiquer quels leviers inclure dans votre plan d’actions.

La réduction d’activité, une contrainte ou un choix pour mieux gérer ?

Pour une entreprise, affronter une importante baisse du chiffre d’affaires exige de prendre des décisions immédiatement tout en anticipant le développement de l’entreprise à moyen terme. De la gestion sociale à la restructuration en passant par la gestion de conflits multiples et sa sempiternelle communication de crise, le Manager de Transition affrontera rapidement ces composantes négatives. Deux réactions possibles : soit tailler dans le vif en se séparant de branches « inactives », soit repenser le modèle économique de l’entreprise en insufflant un esprit d’innovation. La réussite d’un tel défi relève rarement de l’interne, vu les pesanteurs et les blocages institutionnels. Sortir du cadre monolithique de l’entreprise offre souvent la réponse à ce type d’événements. Comment ? En sélectionnant le Manager de transition, ayant déjà fait ses preuves dans des situations similaires.

 

La croissance et le développement comme partis pris

Croître ou mourir ! À l’heure de la mondialisation, d’une concurrence effrénée, du comportement erratique des clients, choisir la croissance n’est plus un choix. Une évidente exigence. Les entreprises, à la recherche obligatoire de leur « Océan Bleu » cher à Chan Kim, structurent leur organisation selon deux obsessions stratégiques. Les clients et l’innovation. Cette démarche les oblige à transformer leur firme selon ces deux axes. Pourquoi alors ne pas s’inspirer justement de l’approche de Chan Kim ? Créer dans chaque société un comité VIP (Value Innovation Program). Qui peut ou doit l’animer ? En interne, la difficulté provient de trouver un chef d’orchestre capable à la fois de sortir du quotidien professionnel, et de s’imposer comme un leader naturel. Par contre le Manager de transition, par son indépendance d’esprit et son nécessaire charisme fera émerger les idées créatrices.

 

 

 

Cet article peut également vous intéresser

 

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS

Contact