LE BLOG

X-PM

Comment insuffler un nouvel état d’esprit au sein d’une équipe à la dérive ?

« Assurer la compétitivité dans la pérennité ». C’est ainsi qu’Alain Prost, au sommet de sa carrière de pilote de F1, définissait la réussite d’une équipe. Mais comment faire quand une situation de crise survient, avec des collaborateurs démotivés et peu efficaces ? Ce qu’affronte parfois le Manager de Transition.

 

Faire un état des lieux

Première étape : prenez le temps nécessaire pour bien comprendre la situation

Rien ne va plus ! Tous les indicateurs sont au rouge : la productivité est faible, le reporting inexistant, l’ambiance déplorable. Si l’équipe est indiscutablement à la dérive, quelles en sont les causes ? La peur d’aller dans le mur – et donc de perdre son emploi -, des rumeurs négatives, réelles ou fausses (rachat, fusion, réorganisation, difficultés de l’entreprise…), un management jugé agressif ou méprisant, l’absence de vision, un ou plusieurs membres peu performants ou toxiques. Toutes ces raisons expliquent les difficultés rencontrées par l’équipe mais ne se gèrent pas de la même manière.

 

Rétablir la confiance

Deuxième étape : désamorcez

Expliquez la raison de votre présence, le détail de votre mission et ses objectifs, démentez les fausses rumeurs et relativisez les vraies, mettez en place des outils de management et de suivi, faites le point avec chaque membre de l’équipe sur ce que vous attendez et définissez précisément le rôle de chacun. Et, en cas de mauvaise volonté individuelle manifeste, n’hésitez pas à prendre les mesures qui s’imposent. Sur ces bases – saines – développez un mode de management qui associe dynamisme et collaboration, pour que l’équipe se reforme avec un esprit commun et non la seule juxtaposition d’individus. Associez vos collaborateurs aux décisions à chaque fois que c’est possible. Ce qui non seulement contribuera à un sentiment de reconnaissance mais aussi développera la capacité à travailler de manière autonome, puisque vous n’êtes pas là pour toujours. Ne perdez pas de vue ce conseil d’Henri Ford : «Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite».

 

Valorisez l’équipe

Troisième étape : récompensez collectivement

En faisant adhérer l’équipe à des engagements tenus avec un tableau de bord incitatif -voire coercitif le cas échéant- sachez la récompenser par divers incentives – et pourquoi pas une récompense collective (voyage en commun par exemple…).

En favorisant ainsi “des solidarités de fait”, vous créerez un sentiment de conquête et de réussite adopté par tous. Et pour vous, la satisfaction de voir perdurer un nouvel état d’esprit !

 

 

 

Cet article peut également vous intéresser

VOS PROJETS N’ATTENDENT PAS. VOYONS-NOUS.

Contact