Tendances du marché Télécom & IT en sortie de crise

Patrice Bélie, Président de la société Adista a partagé avec les membres du Club Télécom & IT X-PM, organisé par Bernard Etchenagucia, Directeur Associé, ses réflexions sur le thème :

« Tendances du marché Télécom & IT en sortie de crise :
quelles stratégies pour les entreprises ? »

 

Le marché des Services Hébergés et des réseaux télécoms Très Haut Débit est en forte croissance depuis plusieurs années déjà. L’épisode du C-19 a plus que jamais mis en évidence l’aspect crucial de la qualité des réseaux, des services collaboratifs et de la sécurité.

Les enseignements que l’on peut tirer de cette première phase de crise sont les suivants :

  • Les réseaux ont tenu malgré l’augmentation du débit
  • Les cloud apps ont tenu malgré l’utilisation intensive de la vidéo
  • ~50% des emplois à la maison n’ont pas pu télétravailler

 

Re-confinement

La probabilité forte d’occurrence d’une nouvelle vague de confinement nécessite de nous préparer :

  • PCs portables pour tout le monde
  • WiFi perso ou 4G pro pour assurer le nomadisme
  • Installations upgrades, VPN, filtrages

En attendant le re-confinement, le retour sur site/LAN de PCs qui ont séjourné à l’extérieur, devra être encadré… Attention aux porteurs asymptomatiques !

 

Intensification du télétravail

Le télétravail va rester très présent dans la vie des knowledge workers qui souhaitent désormais y consacrer une partie plus importante de leur temps. Ces « privilégiés » VS les first-line workers, seront dotés d’équipements mobiles avec une accessibilité complète aux données et aux apps depuis partout et n’importe quand dans de bonnes conditions de sécurité.

 

Outils et management

Face à la demande de télétravail, aux exigences de l’employeur, aux besoins des métiers, aux attentes des collaborateurs… les outils sont à parfaire, voire à inventer :

  • Gestion du temps de télétravail : respect de la durée légale du travail, des temps de repos (11h), de congés
  • Management à distance implique management par objectifs : gestion des livrables
  • Gestion de la présence sur site : favoriser les rencontres physiques possibles
  • Maintien d’une interaction sociale, de la culture d’entreprise : réseau social d’entreprise, e-coffee room

La crise amène une nouvelle catalyse des rapports sociaux et de nouvelles potentialités en entreprise :

  • Cristallisation : fracture first line worker sur le terrain / knowledge worker en télétravail
  • De la pyramide à la platitude : encore moins de barrières et de marqueurs sociaux :
    → Les télétravailleurs de tous niveaux ont tous le même bureau
    → Tout le monde est joignable de la même manière
  • Nous sommes tous équidistants :
    → Le collègue qui était de l’autre côté de la cloison est aussi loin que celui à l’autre bout de la France (plus d’effet « machine à café »)
    A contrario, de nouveaux groupes se forment en chat room : des collègues auparavant lointains s’assemblent
  • Evénementiel : plus de grands séminaires, des web-conférences
  • Recrutement : grâce au homeshoring, les entreprises peuvent aller recruter bien au-delà de leur bassin d’emploi traditionnel à proximité de leurs locaux

Mutation profonde des rapports marketing et commerciaux clients / fournisseurs B2B: l’événementiel se redéploie vers le online, webinars et web-conférences deviennent la règle, le démarchage en Inbound Marketing s’intensifie et le portail client prend encore de l’importance.

Economie du secteur Télécom & IT B2B

Les marchés croient en la résilience des modèles récurrents et au rebond de l’économie mondiale par la tech, le NASDAQ a déjà effacé ses pertes à la mi-mai et l’activité M&A repart de plus belle.

Attention toutefois, des pressions inflationnistes sont en vue !

  • Dans le numérique comme dans le reste de l’économie, la mise en œuvre des mesures de protection individuelle amène des pertes de productivité
  • Dans le numérique comme dans le reste de l’économie, le re-onshoring génère des surcoûts
  • Les équipementiers rencontrent des difficultés dans leur chaînes d’approvisionnement
  • Augmentation annoncée de ~20% du prix des processeurs et des mémoires à l’automne
  • Les grands équipementiers ont déjà annoncé répercuter ces hausses dans leur prix dès septembre 2020

Quel sera l’impact de ces pressions dans un contexte de moindre demande par les entreprises ?

Souveraineté

La crise rappelle que les frontières existent avec les impacts suivants sur la Tech :

  • Appels à la souveraineté (GaiaX, Tech In France…)
  • Nécessité de re-localiser le support offshore « follow the sun »
  • Nouvelles mises en garde contre les hyperscalers du Cloud (post Cloud Act)
  • Réalité du edge computing : Cloud de proximité en liaison THD (Très Haut Débit)

Politiques de relance à l’échelle française et européenne axées sur le soutien et la revitalisation :

  • Groupes de travail en cours sur l’économie numérique dans la relance
  • Rôle clef du numérique, à commencer par l’infrastructure (relance du programme France THD)

La vie en confinement n’a pu se poursuivre que grâce à une ossature numérique robuste.

Pendant la période d’entrée en crise et en confinement, on a pu constater une exposition accrue à un risque cyber croissant (+25% selon Orange Cyber Défense)

  • Croissance de la surface exposée
  • Plus d’outils numériques
  • Plus de collaborateurs en mode distants sur divers réseaux
  • Exploitation de la crédulité de personnes isolées: + de 30% des attaques sont des hameçonnages liés au coronavirus
  • Croissance de la menace
  • Multiplication des attaques en phishing, ransomware, etc.

 Triptyque : sensibiliser, protéger / se faire protéger, et sensibiliser encore !

 

L’exposé s’est poursuivi par une séquence de questions/réponses nourrie avec les managers et professionnels du secteur Télécom & IT.


Nos derniers articles