Santé : une « réindustrialisation » européenne s’impose

 réindustrialisation européenne

Alain Sainsot

Le Club Santé organisé par Françoise Robinet, Associée X-PM, s’est retrouvé pour une nouvelle visio-conférence ce mercredi 20 Mai. Alain Sainsot, Président de V-Nano et VBi Therapeutics et expert en chimie pharmaceutique et des biotechnologies, est venu partager son expérience autour du thème suivant :

« Covid 19:  nécessité d’une nouvelle Supply Chain pharmaceutique européenne »

La crise du Covid-19 a révélé les effets négatifs de la fragmentation de la Supply Chain pharmaceutique mise en place depuis une trentaine d’années.

L’érosion industrielle touche les précurseurs chimiques, les principes actifs, les produits finis, les excipients, les équipements et les consommables, rendant complexe la coordination de la Supply Chain et allongeant les délais.

Aggravée par une explosion de la demande des pays émergents, des contraintes réglementaires croissantes, des aspects économiques et fiscaux pénalisants, la situation de tension sur les approvisionnements est critique et pose de réels problèmes de santé publique en France.
Une « réindustrialisation » européenne est nécessaire.

L’Europe a des points forts pour relever ces défis : son expertise et sa qualification, ses infrastructures logistiques, la taille du marché intérieur.

Les industriels ont besoin d’une fiscalité lisible et dynamique sur du long terme, d’une bonne organisation des relations public-privé pour s’investir durablement dans des transformations profondes de la Supply Chain.

La France a fait de la Bioproduction un Grand Défi pour le futur avec deux objectifs principaux : faciliter l’accès aux soins en diminuant d’un facteur 100 le coût des thérapies innovantes et renforcer l’attractivité de notre territoire (pour ne pas dire améliorer notre souveraineté d’approvisionnement) dans le domaine spécifique de la Bioproduction.


Nos derniers articles