Arcole Industries : contexte, méthodes et évolution du Leadership

Delphine Inesta

Le vendredi 4 juin 2021 s’est réuni via Zoom le 17ème Club « Restructuring » d’X-PM qui accueillait comme invitée exceptionnelle Delphine Inesta, Directrice Générale d’Arcole Industries, venue partager avec nous la manière dont son groupe d’investissement, fort de plus de 15 redressements industriels réussis, investit ses ressources financières et managériales dans ces sociétés et leur retour à la rentabilité.

 

« Mon travail c’est d’essayer de garder des usines en France »

Delphine partage avec nous ses convictions sur le contexte actuel et les interventions d’Arcole Industries :

« il y a paradoxalement eu une forte baisse du nombre de dossiers à traiter » : Les défaillances d’entreprises ont baissé de 40%, car les entreprises bénéficient des différentes formes de soutien mises en place par l’Etat, certaines d’entre elles étant véritablement « sous perfusion ».

« Cependant, cette situation ne pourra pas durer éternellement ». Il est estimé que 4% à 7% des PGE ne pourront pas être remboursés, nous risquons de devoir faire face à un mur de dette, à horizon 6 ans (maturité des PGE).

– Les entreprises vont parfois devoir choisir entre rembourser les PGE et réaliser les investissements cruciaux pour leur compétitivité,

– Pas forcément de besoin sur le BFR car la baisse d’activité a soulagé les besoins en fonds de roulement

« La crise ne crée pas cependant mécaniquement plus d’opportunités, car pour Arcole Industries l’intérêt dans une entreprise passe par des fondamentaux ».

– Un vrai potentiel du marché cible de l’entreprise qui permette de mettre l’entreprise en leader (ou n° 2 ou 3 du marché).

– Des leviers opérationnels de redressement identifiables et adressables.

 

« Nos modes d’intervention s’inscrivent dans le temps »

La moyenne de détention des participations est de 5,1 ans. Arcole Industries crée de la valeur grâce à des leviers maîtrisés : l’adaptation des coûts aux perspectives réelles de business, le management, la digitalisation, le redéploiement commercial, le renforcement de la structure financière et les opportunités de croissance externes.

Les décisions prises sont donc de long terme :

– On ne diffère pas les décisions difficiles

– Nous avons une liberté par rapport aux actionnaires (puisque c’est nous)

– Nous assumons l’intégralité de la chaine de décision : ce qui est garant de l‘alignement des décisions, pourvoyeur de confiance

 

L’évolution du Leadership

« Le Leadership des dirigeants appelés à diriger les participations évolue pendant la crise et est encore appelé à évoluer : ils devront accepter de ne pas tout faire et être attentifs au dialogue social ».

– Les engagements ESG ne sont pas mis entre parenthèses, au contraire, car la crise a fait ressortir le besoin de dialogue social et de confiance au travail,

– La transformation digitale ne sera pas reportée car elle est bénéfique pour la productivité de long terme.

 

En conclusion, Delphine partage avec nous le crédo des interventions d’Arcole Industries, que les Managers d’X-PM savent faire leur « nous travaillons avec humilité, écoute et exemplarité ».


Nos derniers articles