L’apport des Achats dans la gestion de la crise « Réussir une fusion d’équipes Achats en Europe »

Le premier Club Achats X-PM organisé par Didier Borel, Directeur associé, s’est tenu le jeudi 22 octobre 2020. Yannick Bézard, ancien Directeur Achats Monde du groupe PSA, Senior Business Advisor d’X-PM, est intervenu sur le thème :

« Réussir une fusion d’équipes Achats en Europe »

Yannick Bézard nous a partagé très simplement son expérience de l’apport de la fonction Achats dans un contexte d’évolution stratégique forte de l’entreprise. Les achats sont souvent en première ligne pour dégager rapidement des synergies et servir de catalyseur à la transformation de l’entreprise, lors d’une opération de fusion-acquisition.

Au sein d’X-PM, nous sommes convaincus que la crise du Covid-19 va engendrer de nombreuses situations comparables avec des opportunités de rapprochements d’entreprises.

Une fusion réussie se construit et se réalise en 4 temps :

 

1/ Rassurer les deux équipes :

L’officialisation d’une acquisition, suivie de l’annonce d’un projet de fusion entre deux équipes Achats intervenant sur le même périmètre géographique européen, est par nature anxiogène au niveau individuel. Être en mesure dès le 1er jour de s’engager à réaliser la fusion à iso-effectif global sans mobilité géographique, permet d’éloigner la peur et d’orienter positivement les énergies afin d’engager les travaux rapidement.

 

2/ Impliquer les deux équipes dans la conduite du changement :

Solliciter le management des deux équipes Achats pour construire ensemble l’avenir commun, permet de multiplier les opportunités de travailler à plusieurs et d’apprendre les uns des autres avec une volonté collective de choisir la meilleure option, et ce d’où qu’elle vienne (principe du « best of both »). Cette mixité au quotidien encourage le traitement à l’identique des collaborateurs des deux origines, cassant ainsi toute velléité de sentiment de supériorité des uns sur les autres.

 

3/ Définir et communiquer sur la stratégie, les principes d’organisation et des objectifs ambitieux, pour partager un même projet d’avenir :

Dans le domaine des Achats, les rôles et responsabilités sont quasi identiques entre deux entreprises d’un même secteur ; parler un langage commun en termes de processus n’est pas une difficulté. Reste à construire et partager la contribution de la future Direction des Achats unifiée dans l’ambition du Groupe : qualité, Innovation et Rentabilité…

 

4/ Piloter de manière rythmée et agile : 

Se fixer un horizon très court pour finaliser la fusion, par exemple 6 mois, garantit un pilotage en rythme hebdomadaire. L’agilité est obtenue en s’appuyant prioritairement sur le management renforcé d’un support de quelques hauts potentiels dédiés à plein temps.

 

Pour conclure, tout en reconnaissant que chaque fusion présente ses propres caractéristiques, il est très fréquent qu’une fusion soit précédée de partenariats, de JV, d’accords de collaboration entre les deux entreprises. Il est primordial que les deux directions Achats mettent à profit ces opportunités de coopération pour se connaître, partager leurs processus majeurs, identifier les talents, benchmarker les résultats et les ressources. Cet investissement se révèle souvent comme la meilleure anticipation.

 

Un échange riche et très libre a prolongé cette intervention grâce aux nombreuses questions des participants, managers de la pratique Achats.

Rendez-vous est pris pour une nouvelle réunion du Club Achat en début d’année 2021.

 


Nos derniers articles